C’est quoi être minimaliste ?

 Il n’existe pas de définition universelle du minimalisme. Chacun doit en réalité trouver sa propre approche de ce mode de vie et l’adapter selon ses attentes. Par exemple, un minimaliste qui posséderait 100 plantes dans son jardin semble à première vue ne pas respecter les règles du jeu. Mais si cela le rend heureux, pourquoi se priverait-il ?

Devenir minimaliste n’est pas un mode de vie du petit et de la privation, non c’est avant tout apprendre à remettre de l’ordre dans sa vie et en finir avec ce qui nous parasite et ne nous apporte rien !

Faire la liste des priorités

 Lorsque l’on se lance dans le minimalisme, on réalise rapidement que nous n’avons qu’une vision biaisée de ce qui est réellement important pour nous. Je me questionnais trop rarement sur ce que je voulais honnêtement faire de ma vie. Ou tout simplement de la façon dont je désirais occuper mes journées, dépenser mon argent.

Avant de me lancer dans un grand rangement, et me débarrasser progressivement de ce qui encombrait mon appartement et mon esprit, je me suis assis pour faire la liste de mes priorités. À partir de mes relevés bancaires, j’ai réalisé que je dédiais une partie considérable de mon budget à acheter des choses dont je n’avais ni besoin, ni même réellement envie.

J’avais toujours voulu apprendre à jouer de la guitare, mais n’avais jamais trouvé le temps et l’argent de m’en acheter une, ni de prendre des cours. Face à mes dépenses des mois précédents, j’ai réalisé que j’avais uniquement un problème de priorisation.

Devenir minimaliste signifie faire des choix

 Pour moi, cela s’est traduit par moins de vêtements = l’apprentissage d’un nouvel instrument et la poursuite d’une véritable passion. Si l’on voit le verre à moitié vide, on peut avoir l’impression de devoir surtout faire des sacrifices. En réalité, il suffit juste de faire la place à ce qui compte réellement pour vous. Et cela va inévitablement vous rendre heureux !

Donc asseyez-vous une heure dans votre appartement, prenez vos relevés bancaires et votre agenda, et préparez une feuille avec deux colonnes. Dans la première : faites la liste de ce qui accapare votre attention et votre argent sans vous apporter de bonheur. Dans la seconde : lister comment faire pour mieux utiliser votre temps, votre argent pour réaliser des choses que vous voulez faire au plus profond de vous-même !

Être un minimaliste heureux

Lorsqu’on lit des articles qui parlent du minimalisme, trop souvent, on entend que ce mode de vie alternatif suppose des restrictions et des privations. Oui, il faut apprendre à se séparer des objets qui ne vous apportent rien. Mais par contre jamais il n’est jamais question de vous imposer de vivre sans les choses qui vous apportent du bonheur !

Le truc important dans le minimalisme est en fait de prioriser ce qui vous apporte du bien-être et d’en être conscient pour enfin se débarrasser de ce qui vous parasite l’esprit et plus globalement la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *